Une bonne correction

Quoi de plus dérangeant que d’ouvrir un livre dont l’orthographe ou les coquilles entraînent au fil des pages l’esprit loin de l’univers que veut faire partager l’auteur ?

Utilisez régulièrement le correcteur d’orthographe du logiciel que vous utilisez tout au long de votre frappe. Cette astuce vous permettra d’être encore très près de votre texte lorsque vous découvrirez les erreurs commises et ainsi de les corriger plus facilement.

N’oubliez jamais que votre première faute, s’il doit en rester une,  ne doit jamais être rencontrée par l’éditeur avant que votre style, votre thème ou votre histoire l’ait convaincu de l’intérêt de sa lecture.

Nous vous conseillons de lire, lire, relire et lire encore votre manuscrit et de le faire lire, il s’agit de la meilleure manière de supprimer les coquilles qui se cachent au détour de vos phrases.

Vous pouvez également faire appel à des professionnels qui exploiteront votre manuscrit jusqu’à disparition totale des fautes.